A QUOI SERT LE TRIM DU HORS-BORD ?

Indispensable à partir de 50 ch, il permet de gagner en performance et en confort.

Le power trim, plus couramment appelé trim, est un vérin hydraulique fixé contre le fût du moteur, sous la tête motrice dans le cas d’un hors-bord. On le trouve aussi monté sur les embases Z-Drive. Il s’actionne électriquement grâce à une commande située sur la manette des gaz et permet de modifier l’angle de poussée de l’hélice. L’assiette du bateau sera donc changée en fonction de la position que le pilote donnera à l’embase du moteur. Si l’on trime en négatif, l’embase se rapprochera du tableau arrière. A l’inverse, si l’on trime en positif, l’embase s’éloignera du tableau arrière. On se sert du trim pour déjauger plus rapidement. La procédure est simple : d’abord, trimer en négatif. La poussée est horizontale. Le bateau va prendre de la vitesse. Il faut ensuite remettre le trim au neutre. Ce n’est que lorsque vous accélérerez que vous pourrez trimer en positif pour diminuer la surface mouillée de la coque. L’angle entre l’embase et le tableau arrière va augmenter ce qui a pour effet de cabrer le bateau. La vitesse va augmenter (un moteur trimé permet d’atteindre entre 200 et 400 tours-minutes supplémentaires, ce qui permet de gagner 2 à 3 nœuds). Attention, cependant, à ne pas en abuser, car le comportement du bateau sera moins stable. Au-delà des performances, on gagne également en confort grâce au trim qui permet de relever l’embase sans effort lorsque l’on souhaite s’échouer sur une plage ou naviguer dans des eaux peu profondes.